Michelle Zancarini-Fournel(coord.), Le Palais du Travail, Villeurbanne, 2011, 96 pages

n° de dépôt légal : N° DLE 20111129-64030

Ce catalogue a été édité dans le cadre de l’exposition Le Palais du travail, présentée du 20 octobre 2011 au 25 février 2012 au Rize – Ville de Villeurbanne.

Coordonné par Michelle Zancarini-Fournel, cet ouvrage collectif est édité à l’occasion de l’exposition sur « Le Palais du Travail » organisée par le Rize du 20 octobre 2011 au 25 février 2012. Imaginé par Lazare Goujon, maire socialiste de Villeurbanne de 1924 à 1935, le Palais du travail s’inscrit dès son origine dans un ambitieux projet politique hygiéniste. Il fait appel aux travaux récents des historiens et replace le projet villeurbannais dans les contextes national et européen, en faisant apparaître les influences politiques et architecturales. Contributions scientifiques et abondante iconographie tirée des archives de Villeurbanne permettent ainsi de comprendre les enjeux sociaux et culturels de l’histoire du Palais du travail.

Table des matières

Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne, “Préface”, p.6

Dominique Grard, “Le Palais du Travail dans les Archives de Villeurbanne”, p.8-13

I. Généalogies recomposées

  • Jean-Luc Pinol, “Le Familistère, ou Palais du travail, de Jean-Baptiste Godin à Guise (Aisne)”, p.16-23
  • Michelle Zancarini-Fournel, “Palais pour le peuple ou palais pour le travail ? Mutualisme, coopération, syndicalisme et socialisme municipal”, p.24-30
  • Renaud Payre, “Un municipalisme européen ? Circulation d’innovations et gouvernement des villes dans l’entre-deux-guerres”, p.30-37

II. Utopies et réalisations

  • Boris de Rogalski Landrot et Michelle Zancarini-Fournel, “L’oeuvre d’un maire socialiste : Lazare Goujon, du bâtisseur au vote des femmes”, p.40-53
  • Boris de Rogalski Landrot, “Le Palais du travail de Villeurbanne : une institution totale ?”, p.54-59
  • Thierry Terret, “La piscine d’hiver du Palais du Travail, un outil d’hygiène sociale”, p.60-65
  • Jean-Luc Pinol, Boris de Rogalski Landrot et Michelle Zancarini-Fournel, “Du Palais du travail aux Gratte-Ciel”, p.66-77

III. Suites

  • Florence Metzger et Michelle Zancarini-Fournel, “Planchon, le Théâtre de la Cité et le maire de Villeurbanne : des relations agitées (1957-1972), p.80-87
  • Xavier de la Selle, “Le Palais du travail : mémoire enfuie, enjeux d’aujourd’hui”, p.88-93

Présentation des auteurs :

  • Dominique Grard, Responsable des archives municipales de Villeurbanne, Le Rize
  • Florence Metzger, Chargée de production de l’action culturelle, Le Rize
  • Renaud Payre, Professeur de science politique à l’IEP de Lyon et directeur du laboratoire TRIANGLE
  • Jean-Luc Pinol, Professeur d’histoire contemporaine à l’ENS de LYON (LARHRA) et directeur du TGE ADONIS
  • Boris de Rogalski Landrot, Doctorant-Cifre à L’ENS de LYON, en résidence au Rize (LARHRA)
  • Xavier de la Selle, Directeur du Rize
  • Thierry Terret, Professeur en STAPS à l’université Lyon 1, et directeur du laboratoire CRIS
  • Michelle Zancarini-Fournel Professeure émérite d’histoire contemporaine à l’université Lyon1-IUFM (LARHRA)


Citer ce billet
Rédaction (2012, 6 février). Michelle Zancarini-Fournel(coord.), Le Palais du Travail, Villeurbanne, 2011, 96 pages. Mémoires et Société. Consulté le 19 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rdwu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search