Congrès de la Société française d’histoire urbaine Villeurbanne 2022

2 et 3 juin 2022

Dans le cadre de Villeurbanne 2022, le Rize accueille le congrès de la Société française d’histoire urbaine.

Culture(s) urbaine(s)

Jeudi 2 juin

9h-9h30 : café d’accueil.

9h30-10h : introduction institutionnelle (M. Cédric van Styvendael, maire de Villeurbanne, Julia Bonaccorsi, vice-présidente Sciences et sociétés de l’université Lyon 2, Denis Menjot président de la SFHU), et scientifique (Sophie Raux, Natacha Coquery, Stéphane Frioux, Vincent Veschambre).

10h-11h45 : session 1. Édifices de spectacles et musées. Présidente de séance : Virginie Mathé (Université Paris-Est-Créteil)

    • Gabriel de Bruyn (Université de Caen), Les espaces muséographiques à Rome (IIe s. av. J.-C. – Ve s. ap. J.-C.).
    • Djamila Fellague (Université Grenoble-Alpes), Parure monumentale et lieux de culture urbaine. L’exemple des édifices de spectacle romains de Lugdunum/Lyon.
    • Anne-Doris Meyer (Université de Strasbourg), Des musées municipaux entre deux traditions : Hans Haug à Strasbourg (1919-1964).

11h45-12h15 : Visite de l’exposition « Villeurbanne à hauteur d’enfants », Le Rize

12h15-13h30 : buffet

13h30-15h15 : session 2. Actrices et acteurs de la culture en ville
Président de séance : Olivier Spina (Université Lyon 2)

    • Roxane Bonnardel-Mira (Université de Tours), Les «nuits russes» parisiennes des années 1920. Acteurs étrangers de la marchandisation d’un imaginaire nocturne cosmopolite.
    • Philippe Prudent (Université Grenoble-Alpes), Les voyageurs britannique, « consommateurs » de culture(s) dans la Rome de la seconde moitié du XVIIIe siècle. L’expérience de John Ramsay.
    • Suzanne Rochefort (Aix-Marseille université/EHESS), Des travailleurs de l’événement culturel : les comédiens comme acteurs de la vie urbaine à Paris dans la seconde moitié du XVIIIe siècle.

15h45-17h : session 3. Espaces artistiques innovants et utopies.
Présidente de séance : Françoise Benhamou (Université Paris-Nord, Présidente du Cercle des économistes)

    • Baptiste Colin (Université Lyon 2), « Ils savent pourquoi ils veulent nous briser, c’est que notre culture est subversive tout comme notre politique». Le KuKuCK, espace ambivalent du mouvement squatteur de Berlin-Ouest (1981-1984)
    • Jean-Sébastien Noël (Université de la Rochelle), Une « cité acoustique idéale » ? Entre utopie politique et création artistique dans la ville : les « États généraux du bruit » aux Rencontres Internationales d’Art contemporain de la Rochelle (1980-1982)

17h15 : Présentation de Villeurbanne capitale française de la culture et de sa politique culturelle

18h : Remise des prix de thèse de la SFHU 2020 et 2021

18h30 : Cocktail

Vendredi 3 juin

9h15-10h30 : Session 4. Enjeux culturels de territoires
Président de séance : Loïc Vadelorge (Université Gustave-Eiffel)

    • Mathilde Lavenu (ENSA Clermont-Ferrand), Du prototype à la série, les 1000 Clubs : le patrimoine des « inorganisés »
    • Isabelle Chesneau (ENSA Paris-Malaquais), Examen des rapports entre ville et culture dans les documents de planification urbaine en Ile-de-France (1919-2019)

10h45-12h15 : Session 5. Théâtres urbains
Présidente de séance : Ulrike Krampl (Université de Tours)

  • Natalia Wawrzyniak (Université de Lausanne, FNS), Une culture théâtrale urbaine au prisme de la base de données. La base des Premiers théâtres romands (XVe-XVIe siècles)
  • Laurène Haslé (EPHE), Le Théâtre du Gymnase sous la direction d’Adolphe Lemoine-Montigny (1844-1880). Spectateurs, environnement et programmation d’un lieu de spectacle du XIXe siècle
  • Aliénor Wagner-Coubès (Université Gustave-Eiffel), Le théâtre des Gratte-Ciel : théâtre populaire et politiques culturelles municipales

12h30 : buffet

14h -17h : visites de terrain au choix

  • Lieux culturels : objets privilégiés de la reconversion du bâti. Balade urbaine entre Rize et ENM, par Vincent Veschambre (RIZE)
  • Visite du TNP puis du quartier Gratte-Ciel

 

La semaine de l’Anthropocène au Rize

Du lundi 24 janvier 2022 au dimanche 30 janvier 2022

Anthropocène

Définition

“Ce que l’on propose de nommer « Anthropocène », c’est ce moment historique qui s’ouvre après 1945 avec l’enclenchement de la phase de l’urbanisation généralisée de la planète lors duquel il devient incontestable que les activités humaines ont des impacts de plus en plus forts sur les systèmes biophysiques. On observe, partout, ces bouleversements tout à la fois globaux et locaux. À tel point que l’habitabilité de la terre pour les humains et les non humains est mise en question.”

Michel Lussault, géographe, professeur à l’ENS de Lyon, directeur de l’École urbaine de Lyon.

Université ouverte sur le changement global

Pour sa 4ème édition, qui s’est déroulée du 24 au 30 janvier 2022, l’École Urbaine de Lyon a organisé la semaine « À l’École de l’Anthropocène » : une Université ouverte, sensible, citoyenne sur le changement global, au titre de « Villeurbanne 2022, capitale française de la culture » et sera accueillie dans l’un de ses lieux emblématiques, Le Rize.

Les soirées au Rize

Lundi 24 janvier

SCIENCES ET MACHINES : UNE GÉNÉALOGIE CONCEPTUELLE DE LA GRANDE ACCÉLÉRATION
Lundi 24 janvier 2022 – 17h30 à 18h30 
Par Pablo Jensen, physicien, et chercheur CNRS au Laboratoire de physique de l’École normale supérieure de Lyon.

ALLOCUTION D’ALONDRA NELSON, INVITÉE D’HONNEUR

Lundi 24 janvier 2022- 21h à 22h30

Alondra Nelson (Dr) est la directrice adjointe de la section « Science et Société » du Bureau de la politique scientifique et technologique de la Maison Blanche. Elle est la toute première personne à occuper ce poste, et son rôle est d’apporter une expertise en sciences sociales – avec une attention particulière portée aux problèmes d’inégalités sociales – pour accompagner la stratégie et les politiques fédérales en matière de science et technologie.

QU’EST-CE QU’UNE TERRE HABITABLE ?
Lundi 24 janvier 2022- 21h à 22h30
Avec :
– Muriel Gandelin (France), docteure en Préhistoire récente, et archéologue spécialiste de la période Néolithique.
– Isabelle Daniel (France), minéralogiste, géologue, et professeure en Sciences de la Terre à l’Université Lyon 1.
– Axelle Grégoire (France), architecte.
Animé par : Michel Lussault (France), géographe et directeur de l’École urbaine de Lyon.

ANTHROPOCÈNE ÂGE DU DESASTRE ? PETITE HISTOIRE DES CATASTROPHES TECHNOLOGIQUES ET INDUSTRIELLES
Mardi 25 janvier 2022- 17h30 à 18h30
Par Alfonso Pinto, chercheur en géographie et études culturelles.

Mardi 25 janvier

ANTHROPOCÈNE ET HABITABILITÉ À TRAVERS LE PRISME DE LA PLANÉTOLOGIE. DANS LE TEMPS ET L’ESPACE, UNE TERRE INHABITABLE, UN AILLEURS QUI LE SERAIT ?
Mardi 25 janvier 2022- 19h à 20h
Par Patrick Thollot, professeur agrégé à l’École normale supérieure de Lyon.


À LA CONQUÊTE DE L’ESPACE : DROIT, POLITIQUE ET IMAGINATION

Mardi 25 janvier 2022- 20h30 à 22h
Avec :
– Kim Stanley Robinson (États-Unis), auteur de science-fiction.
– Isabelle Sourbès-Verger (France), géographe, chercheur au CNRS, et spécialiste des politiques spatiales.
– Alice Gorman (Australie), archéologue de l’espace.
Animé par :
– Michel Lussault (France), géographe et directeur de l’École urbaine de Lyon.
– Vincent Veschambre (France), professeur de sciences sociales et directeur du Rize.

Mercredi 26 janvier

DÉSIR DE CAMPAGNE : DE NOUVELLES FAÇONS DE VIVRE ET DE TRAVAILLER EN MILIEU RURAL
Mercredi 26 janvier 2022- 17h30 à 18h30
Par Claire Delfosse, géographe.

QUELLE PLACE POUR LA BIODIVERSITÉ DANS L’ANTHROPOCÈNE ?
Mercredi 26 janvier 2022- 19h à 20h
Par Bernard Kaufmann, maître de conférences en biologie.

SEXE, GENRE ET ANTHROPOCÈNE : L’ANTHROPOCÈNE A-T-IL UN SEXE ?
Mercredi 26 janvier 2022- 20h30 à 22h
Avec :
– Marta Segarra (Espagne/France), philosophe.
– Thierry Hoquet (France), philosophe.
– Quimera Rosa (Espagne), Laboratoire artistique de recherche et d’expérimentation sur identités, corps et technosciences.

Jeudi 27 janvier

RUPTURES À L’ÈRE DE L’ANTHROPOCÈNE : LA PERSONNIFICATION DE LA NATURE
Jeudi 27 janvier 2022- 12h30 à 13h30
Par Philippe Billet, professeur agrégé de droit

ESTHÉTIQUES DU CARE POUR L’ANTHROPOCÈNE
Jeudi 27 janvier 2022- 16h à 17h
Par María Grace Salamanca, doctorante en philosophie

ADAPTATIONS ARCHITECTURALES THROUGH UN VIDE ANTHROPOCÈNE. LE CAS CHINOIS COMME POINT DE DÉPART EMPIRIQUE
Jeudi 27 janvier 2022- 17h30 à 18h30
Par Jérémy Cheval, coordinateur du pôle formation à l’École Urbaine de Lyon, architecte et chercheur.

Vendredi 28 janvier

LA DÉCOLONISATION DES SAVOIRS UNIVERSITAIRES À L’HEURE DE L’ANTHROPOCÈNE : ORIGINES, TENSIONS ET ESPOIRS
Vendredi 28 janvier 2022- 17h30 à 18h30
Par Karine Vanthuyne, professeure agrégée d’anthropologie, directrice du Groupe de recherche interdisciplinaire sur les territoires de l’extractivisme (GRITE) et titulaire d’une chaire en enseignement universitaire à l’Université d’Ottawa.

HISTOIRE DES REPRÉSENTATIONS DES ESPACES-MONDES URBAINS. FORMES CONTEMPORAINES D’APPAREIL DE CAPTURE [IMAGINAIRE CONTEMPORAIN ET RÉCIT]
Samedi 29 janvier 2022- 15h à 16h
Par Kader Mokaddem, professeur de philosophie et d’esthétique à l’École supérieure d’Art et de Design de Saint-Étienne (ESADSE-Cité du design).

L’AIR : UNE MATIÈRE PREMIÈRE DE L’URBAIN ?
Dimanche 30 janvier 2022- 16h à 17h
Par Michel Lussault, géographe, professeur à l’École normale supérieure de Lyon.

Débats

LA COSMOGONIE COMME NOUVEAU PARADIGME DU DESIGN
Vendredi 28 janvier 2022- 19h à 20h
Avec Sename Koffi Agbodjinou (Togo), architecte et anthropologue.

ICI ET DEMAIN : LE COMMUN, LE FUTUR, LA JEUNESSE
Dimanche 30 janvier 2022- 17h30 à 19h
Avec :
– Marina Garcés (Espagne), philosophe.
– Feda Wardak (Pakistan/France), architecte-constructeur et chercheur indépendant.
– un·e représentant de Youth for Climate
Animation :
– Michel Lussault, géographe, directeur de l’École urbaine de Lyon

Veille sur la changement global

EN VEILLE SUR LE CHANGEMENT GLOBAL #61 : janvier 2021