MAIS OU SONT PASSÉS LES ENFANTS ?

samedi 2 juillet 2022
17:00-18:00

Rencontre

Avec Clément Rivière, maître de conférences en sociologie à l’Université de Lille et Anne-Marie Doledec, responsable des expositions au Rize.

La présence d’enfants non accompagnés dans les rues est devenue suffisamment rare pour susciter la curiosité, voire la réprobation. Peu à peu, dans les sociétés urbaines occidentales, l’enfant a désinvesti les espaces publics extérieurs. Dans son ouvrage Leurs enfants dans la ville (Presses Universitaires de Lyon, 2021), Clément Rivière analyse la ville « à hauteur de parents » en étudiant la façon dont ces derniers encadrent la présence de leurs enfants dans les espaces publics. Comment, en tant qu’enfant, est-on introduit à la ville par nos parents ? Comment le fait de devenir parent redéfinit notre rapport à l’espace urbain ? Des questionnements posés comme des outils de réflexion politiques pour penser la ville « à hauteur d’enfant ».

Cet échange est précédé du film Allons Enfants, de Stéphane Demoustier.

MAIS QUE CHERCHE-T-ON AU RIZE ?

Mardi 28 juin – 18h30 – Au Rize
Restitution des travaux du pôle recherche


Venez échanger avec des chercheur.ses en anthropologie, architecture, histoire, géographie, sociologie, en résidence au pôle recherche ! A travers une présentation publique puis des jeux, des ateliers, des images actuelles ou d’archives, des créations audiovisuelles, elles et ils aborderons des sujets de société qui permettent de mieux comprendre Villeurbanne :

Agathe Rochet, masterante en sociologie à l’université de Saint-Etienne, abordera la place des femmes dans les mondes de la musique.

Jinwoo Shin, masterant en sciences sociales à l’ENS de Lyon, reviendra sur la diversité de la diaspora asiatique à Villeurbanne.

Lorenzo Bigaran, masterant en géographie à l’université Lyon 3, sur le patrimoine et le renouvellement urbain du quartier de l’Amande.

Alienor Wagner-Coubès, doctorante en histoire, mène sa thèse sur l’histoire et la géographie sociale des Gratte-Ciel.

Nolwenn Le Goff, doctorante en architecture, sur les transformations du bâtiment public villeurbannais au 20e siècle.

Camille Lassègue, doctorante en anthropologie, travaille sur l’accès à l’hébergement et au logement de femmes exilées à Villeurbanne.

Plus d’infos ici : Résidences de recherche en cours au Rize

Immigrations en Rhône-Alpes : biennale TRACES 2014 (du 4 au 29 novembre)

En ce début novembre, s’ouvre en Rhône-Alpes la biennale TRACES mettant à l’honneur les migrations qui ont contribué à faire l’histoire de la région. Le “réseau-forum” TRACES, créé en 2000 et constitué d’acteurs divers (associations, institutions publiques, chercheurs) dont le Rize fait partie, cherche ainsi à ré-impulser une dynamique à une échelle régionale autour des questions de mémoires de l’immigration. Pour cette édition 2014, l’attention est tournée en particulier vers la thématique de l’accueil, celui des immigrés en région (italiens, berbères, vietnamiens, rwandais…) au cours du 20ème siècle et jusqu’à aujourd’hui.

Ainsi, un certain nombre d’évènements sont organisés, notamment à Villeurbanne et à Lyon (expositions, projections, conférences, débats, balades urbaines, théâtre) avec comme objectif, ambitieux et louable, de “contribuer ensemble à changer les regards et les représentations, en escomptant un effet concret sur les rapports sociaux.”

Le programme PDF des manifestations, du 04 au 29 novembre 2014

affiche TRACES 2014

 

C.-R. de Nick Flynn, Another Bullshit Night in Suck, Faber & Faber, 2005

Dans le cadre des Assises Internationales du Roman 2012 (voir le précédent billet sur cet évènement), 10 doctorants ont été invités à composer un texte à la suite de leur lecture de l’un des trois ouvrages proposés.

Pour ma part, j’ai choisi l’ouvrage autobiographique de Nick Flynn intitulé Encore une nuit de merde dans cette ville pourrie, Folio, 2007, et dont le titre original est Another Bullshit Night in Suck. Les règles de l’exercice étaient souples car il s’agissait de produire un texte libre traitant de la mise en écriture de ce récit. Je vous présente ici mon texte qui relève du compte-rendu de lecture :

Continuer la lecture de « C.-R. de Nick Flynn, Another Bullshit Night in Suck, Faber & Faber, 2005 »

Assises Internationales du Roman 2012 : atelier d’écriture entre doctorant-e-s et romanciers

Dans le cadre de la sixième édition des Assises Internationales du Roman, conçues et organisées par Le Monde et la Villa Gillet, qui se tiendra du 28 mai au 3 Juin 2012, un atelier d’écriture, présidé par Michel Lussault (PU en géographie à l’ENS de Lyon) verront se rencontrer 10 doctorants, issus des sciences humaines et sociales, et trois auteurs qui sont :

– Paul Andreu, La maison, Stock, 2009

– Nick Flynn, Encore une nuit de merde dans cette ville pourrie, Folio, 2007 (Le titre original est Another Bullshit Night in Suck)

– Charles Robinson, Dans les cités, Seuil, 2011

Cette rencontre se veut un moment d’échanges sur la mise en écriture de ces auteurs dont les ouvrages mettent en récit le fait d’habiter : le monde, la ville, la maison. Prélude aux échanges, les doctorants auront lu ces ouvrages et produit un texte réflexif à partir de leurs lectures. Participant, comme doctorant, à cet atelier d’écriture partagée, j’y vois une expérience originale permettant de nouer un dialogue autour du rapport entre récit littéraire et récit scientifique. La mise en forme d’une réflexion scientifique passant par sa mise par écrit (surtout dans le cadre d’une thèse) l’étude de celle-ci me paraît fondamentale.

Une expérience originale à suivre..

Boris de Rogalski Landrot

SSU ! Qu’est-ce-que c’est ?

Sciences Sociales de l’Urbain (ou SSU) est le nom d’un nouveau laboratoire junior de l’ENS de Lyon, rattaché au Laboratoire Triangle, que nous avons créée avec 14 autres doctorants issus de science politique, géographie, urbanisme et d’histoire.

Nous nous sommes réunis autour d’un même objet d’étude : la ville en Europe occidentale dans la seconde moitié du XX siècle. Cela nous a permis de nous rendre compte de la plasticité du terme de “ville” selon nos disciplines différentes. Nos différences méthodologiques nous ont invité à approfondir la question dans une logique pluridisciplinaire et de dialogue. C’est pourquoi nous organisons un séminaire de recherche d’une fréquence mensuelle durant lequel une-e invité-e spécialiste dans son domaine présente un travail de recherche original.

Continuer la lecture de « SSU ! Qu’est-ce-que c’est ? »

Le RIZE était à Paris pour les 30 ans du dispositif CIFRE

Le jeudi 8 décembre 2011 le Rize a participé au huitième forum Cifre qui se déroulait au Palais Brongniart à Paris.  Ce fut l’occasion de rencontrer de nombreux étudiants intéressés par notre projet de recherche en résidence. L’originalité du Rize, dans ses missions et son fonctionnement,  a pu ainsi être montrée. Mais surtout, il semble que le Rize soit l’unique structure culturelle proposant un système de résidence du Master 2 au doctorat ! Donc avis aux intéressé-e-s.